Moût de l'Hydromel :

Le moût de l'hydromel et le nom donné au mélange d'eau et de miel qui va fermenter.

Préparation du moût pour faire bon hydromel

Notre hydromel est préparé avec l'aide de l'ouvrage écrit et testé par : l'Union Apicole Ornaise.

Préparation des levures deux jours le début de la fermentation :

Nous sommes donc cinq heures après avoir préparé notre pied de cuve et nous allons maintenant progressivement augmenter son volume. Pour cela, il faut dissoudre les 2gr d'éléments nutritifs dans un peu d'eau chaude et une fois dissoud les mélanger avec les 750gr de miel et le 1,75 litre d'eau. L'eau doit avoir été préalablement porté à ébulition puis refroidit à 25 degrès C. Pour le miel, il doit avoir été chauffé à 75 degrès C puis refroidi aussitôt à 25 degrès C. Vous devez retirer l'écume qui remonte à la surface. Vous pouvez mettre de l'eau à 25 degrès C prévu pour cette étape dans le miel chauffé afin de faire redescendre la température rapidement. Il faut bien mélanger pour apporter de l'oxygène. Laisser reposer une nuit à 20-25 degrès C. A l'abri de l'air

Augmentation du moût un jour avant fermentation :

Pour cette phase, il suffit de procéder de la même manière que celle décrite ci-dessus. Les proportions doivent être maintenant de 2,5 litres d'eau et de 1,4 kilo de miel et 4 gr d'éléments nutritifs.

Préparation pour une bonne fermentation de l'hydromel :

Procéder de la même maniêre que celle décrite ci-dessus. Les proportions doivent être maintenant de 2,75 litres d'eau et de 1,7 kilo de miel et 4 gr d'éléments nutritifs. Le contrôle du pH peut-être effectué â l'aide d'un papier pH, il doit être compris entre 3,5 et 4,2. Si vous êtes au dessus il faudra rajouter de l'acide tartique. Dês que votre pH est correct, la fermentation alcoolique en anaérobie(*) peut démarrer. (*) Hors oxygène.

Fermentation de l'hydromel :

Avant le début de fermentation, il faut relever la mesure au densimètre et la noter sur la cuve. Fermer votre cuve et placer le barboteur sur le dessus de celle-ci. Placer la cuve dans un local ayant une température constante comprise entre 20-25degrès C. Il ne doit pas y avoir de prise d'air. La fin de la fermentation et terminée lors qu'il n'y a plus de dégagement gazeux. Le degrè d'alcool se calcul avec une nouvelle mesure au densimètre après la fin de la fermentation.

Soutirer et clarifier l'hydromel :

A la fin de la fermentation, il faut soutirer une premiére fois votre hydromel. Vous devez donc disposer d'une deuxième cuve de la même contenance pour pouvoir recevoir l'hydromel clarifié. Procéder au soutirage, en veillant à ne pas prélever la lie et replacez le barboteur. Effectuer 2 à 3 soutirages donne de très bon résultat.

La mise en bouteille de l'hydromel :
La mise en bouteille se fait par siphonage pour éviter la prise d'air.