Des nombreuses abeilles sur un cadre de cire en voyant du miel.

Le système circulatoire de l'abeille :

Comment l'abeille respire t-elle ?

Le système de respiration de l'abeille est un système dit "trachéen", qui permet de faire un apport direct d'oxygène et minéral à tous les tissus de l'abeille sans intervention de sang.
C'est l'hémolymphe, un liquide présent chez les arthropodes qui remplit cette fonction circulatoire.
L'oxygène atteint toutes les parties du corps directement à l'état gazeux.
Ce système trachéen est constitué de tubes qui communiquent avec l'extérieur par des orifices appelés "les stigmates". L'abeille possède dix stigmates, trois paires sur le thorax et sept paires sur l'abdomen. La respiration se fait de telle sorte que l'inspiration de l'air se fait à travers les stigmates abdominaux et l'expiration se fait à travers les stigmates thoraciques. L'apport gazeux s'opère donc dans l'abdomen et le rejet gazeux quant à lui se réalise dans le thorax. Ce système de respiration est dit ouvert.

L'hémolymphe :

L'hémolymphe est l'équivalant du sang chez les vertébrés, à la différence que l'hémolymphe n'a pas la pigmentation rouge car il ne contient pas de globule. L'hémolymphe ne circule pas dans un réseau de veines, il circule liberment dans tout le corps. Sa couleur est transparente, c'est un liquide constitué d'eau et de glucose, il contient également de nombreux constituant organiques, tels des acides aminés, protéines mais également des glucides.

L'hémolymphe remplit les fonctions suivantes :

- Transport de l'oxygène et évacuation du dioxyde de carbone.
- Transmission des messages chimiques via les hormones.
- L'apport des nutriments aux différentes cellules (glucides, lipides, protéines et acides aminés).

Un système respisratoire ouvert :

L'abeille dispose de coeurs tubulaires situés sur le dos de son abdomen. Ils servent à emmagasiner l'hémolymphe afin de le disperser via l'aorte de l'abdomen au thorax et du thorax à la tête de l'abeille. Les muscles abdominaux situés sur le diaphragme ventral servent de pompes pour pouvoir propulser l'hémolymphe stockée dans les coeurs tubulaires. Le flux se fait de manière constante, par la contraction progressive des coeurs tubulaires.

Plantes mellifères :

  •   Le noisetier

  • La Muscari d'Arménie

  •   Le pissenlit

  • Tournesol