Vue du dessus au microscope d'un varroa
cadre de cire présentant du pollen mais est attaqué par la fausse teigne

Les différentes maladies de l'abeille :

La fausse teigne :
Papillon blanc ou légèrement beige. Les larves de ce papillon mâchent la cire en se déplaçant sur les rayons de cire de la ruche.
Deux espèces : l'une mange la cire et les larves d'abeille, l'autre ne se nourrit que de la cire de la ruche.

La Varroase :
Quel apiculteur n'a jamais entendu parlé du varroa ? Le néophite sûrement... Le varroa est un parasite de l'abeille asiatique, qui est apparu sur nos apis mellifera au début des années 90. Et depuis, il décime les colonies d'abeilles.

La loque Américaine :
Fil gluant au sein des alvéoles avec une forte odeur nauséabonde ? La loque américaine contamine l'ensemble du rucher. C'est une bactérie (Paenibacillus), qui s'attaque au larve avant que la nymphose ne débute. Obligation de prévenir les services vétérinaires agréés. Destruction obligatoire de l'ensemble du rucher.

La loque européenne :
Une autre bactérie (Melissococcus) qui tue les larves d'abeille. Elle se nourrit de la nourriture de la larve, la larve n'ayant plus assez d'apport énergétique, elle prend une position anormal dans la cellule est meurt. Le traitement de la loque européenne par antibiotique mais administrable seulement par un inspecteur apiculteur.

La nosémose :
Elle touche l'abeille adulte, il s'agit d'un micro-organisme qui parasite le tube digestif de l'abeille. Elle raccourcit la durée de vie de l'abeille, l'empêche de fournir la gelée royale aux larves d'abeilles et l'affecte d'une dysentrie redoutable. Visible généralement au printemps lors de l'apparition de premier pollen.

L'acariose :
C'est un parasite interne du système respiratoire de l'abeille. C'est à dire qu'il n'est pas comme le varroa à l'extérieur du corps de l'abeille, mais il reste à l'intérieur de celle-ci. C'est un acarien, il consomme donc l'hémolymphe de l'abeille. La transmission du parasite se fait par simple contact avec une autre abeille. La visualisation de l'infestation d'une ruche peut être le fait que les abeilles rampent devant la ruche et restent incapable de voler, rien n'est vraiment fiable. Il faut faire une analyse au microscope pour le déterminer.

Le mal de forêt :
Cette maladie est avérée quand les abeilles deviennent noires et ont perdu l'ensemble des poils qui composent leur corps. La cause de ce mal est due à un manque de consommation de pollen frais pendant le début du printemps combinée à une trop grosse consommation de miel. Il en résulte un mauvais équilibre des énergies. Solution : vaporiser du soufre.