La tête de l'abeille est complètement plongés dans la fleur de pissenlit

Explications sur le miel de châtaignier :
Le miel de châtaignier

Le miel de Pissenlit :

Le pissenlit est souvent considéré comme une mauvaise herbe envahissante:

Le miel de pissenlit se récolte en mai lorsque les prairies de nos montagnes sont recouvertes de cette fleur originale. Le miel de pissenlit est d'une couleur jaune paille éclatante. Il s'agit d'un miel doux, qui dégage une très fine odeur d'ammoniac, mais une fois en bouche vous y retrouverez les saveurs que l'on prête au printemps. La production Française du miel de pissenlit reste marginale, car la fleur n'est guère appréciée des cultivateurs. La récolte de ce miel reste également aléatoire car les abeilles ont besoin d'un temps chaud et humide, et d'une absence totale de vent. Seuls quelques apiculteurs avertis pourront vous procurer ce miel rare et original. Si les conditions météo sont favorables, la récolte de ce nectar peut se faire sur une semaine.
La production Française vient essentiellement des Pyrénées des Hautes Alpes et du Massif Central. La cristallisation du miel de pissenlit se fait rapidement après la récolte. D'une manière générale, il se cristallise dans le mois qui suit la récolte.

Petit rappel :

La cristallisation du miel est une propriété naturelle, donc un miel qui cristallise vite est loin d'être un mauvais miel, bien au contraire, la cristallisation est le signe d'un produit de qualité.
Le miel qui contient plus de glucose que de fructose se fige plus vite (exemple: miel de trèfle et pissenlit).
Si le fructose est plus abondant (exemple: miel d'acacia), le miel reste liquide bien plus longtemps, un à deux ans. (Lien pour explication de la cristallisation des miels).
On confère au miel de pissenlit des vertus diurétiques tout comme la fleur d'où vient le nectar.
Pour conserver votre miel de pissenlit dans de bonnes conditions, nous vous conseillons de le maintenir à l'abri de la lumière et de la chaleur. Plus le miel est stocké dans un endroit frais, plus vous pouvez le conserver longtemps.

Le pissenlit officinal :

De nos jours, il est considéré à tort comme une "mauvaise herbe", pourtant dans le pissenlit tout est bon. On peut utiliser la racine, les feuilles, la fleur et même les boutons floraux.
L'intérêt apicole est énorme pour l'apiculteur car cette plante est très généreuse en pollen et en nectar.
Il s'agit pour la colonie d'abeilles des premières rentrées très importantes de protéines.
Pour l'apiculteur, il peut s'agir d'une première miellée significative.
Attention toutefois à ne pas tomber dans le piège, où certain prête le nom de miel de pissenlit à une préparation de fleur de pissenlit qui ressemble beaucoup à ce miel.

Plantes mellifères :

  •   Le noisetier

  • La Muscari d'Arménie

  •   Le pissenlit

  • Tournesol